60 Ideas for Europe

Proposition de thème au sein de l’atelier “Europe politique”
par Dusan Sidjanski

Comment l’Union européenne peut-elle ou doit-elle gérer l’alliance avec les Etats-Unis et le partenariat avec la Russie ?

L’alliance à la lumière de la guerre en Irak, de l’intervention de l’OTAN en Afghanistan, de la crise financière et des réalisations ou problèmes de l’OMC (Doha, Airbus, etc.).

Le partenariat avec la Russie, puissance réémergente : énergie (oléo et gazoducs, investissements, interdépendance), sécurité, commerce, etc. Une Russie ouverte à l’élargissement de l’UE mais opposée à celui de l’OTAN.

Collaboration et tension entre les Etats-Unis et la Russie : missiles et radars, Iran, Afghanistan, Kosovo, désarmement nucléaire et classique, etc. L’impact des relations entre les Etats-Unis et la Russie sur l’UE, la division ou la stratégie commune ?

Author :
Print

Comments

  1. Vaste programme en effet…et d’actualité! Mais une actualité qui s’inscrit dans une Histoire. Depuis la création de l’OTAN, le monde a changé, l’Europe a changé. Quant aux USA, s’ils demeurent un acteur dominant, rien ne dit qu’il en sera toujours ainsi dans vingt ans avec l’émergence d’autres grandes puissances notamment asiatiques.
    La Russie aussi a changé, profondément, même si des scories communistes existent encore. Elles existeront aussi longtemps que l’Europe – qui s’élargit – sera perçue comme l’alliée privilégiée des Etats-Unis. Des Etats-Unis dont on ignore si, après le désastre irakien, ils ne renoueront pas avec la doctrine de MONROE, se refaisant une santé…chez eux et pour eux. Ce qui se passe avec le cours du dollar est peut-être prémonitoire.
    Leçon? la plus élémentaire prudence s’impose à l’Union, tant vis-à-vis des USA ( des garanties, notamment économiques ( Airbus, Galileo…), mais aussi “morales” ), que de la Russie ( approvisionnement énergétique!) sont à obtenir des deux côtés. L’Europe doit exister en tant que telle à EGALE distance des deux autres PARTENAIRES. Cela implique une européisation de l’OTAN ( au sein du commandement intégré) qui apaisera les craintes de la Russie, cela suppose aussi un durcissement du discours éthique à l’est ( respect des minorités par ex.).

Comments are closed.